top of page
  • Photo du rédacteurGuyler C Delva

La CARICOM entend appuyer les élections en Haiti dès que possible et condamne les gangs


Ci-joint lisez in extenso la traduction française du communuqué de la CARICOM.


" Les chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) ont reçu une lettre du Premier Ministre d'Haïti, le Dr Ariel Henry, appelant à la solidarité et demandant de l'aide pour atténuer les crises humanitaires, sécuritaires, politiques et économiques qui s'aggravent en Haïti.


Les actions des gangs criminels ont entraîné l'arrêt complet de la distribution de carburant dans plusieurs régions du pays forçant la fermeture d'hôpitaux et d'écoles et la fermeture de pompes à eau interdisant l'approvisionnement en eau potable. La pénurie d'eau a également exacerbé la recrudescence d'une épidémie de choléra notamment dans les quartiers pauvres.


Les chefs de gouvernement condamnent les actions insensibles et inhumaines des gangs armés responsables des barrages routiers limitant la circulation du peuple haïtien et des biens, de la destruction de la vie et des moyens de subsistance et de la privation des besoins fondamentaux de la population.


Les chefs de gouvernement appellent toutes les parties prenantes en Haïti à se rassembler de toute urgence en ce moment critique dans l'histoire du pays, pour mettre fin à l'impasse politique prolongée, dans l'intérêt du peuple Haitien, et de mettre la nation au-dessus des intérêts personnels.


Les chefs de gouvernement réitèrent leur volonté de faciliter un dialogue constructif et la recherche d'un consensus entre les parties prenantes haïtiennes pour soutenir les efforts de résolution de l"impasse politique. L'assistance proposée comprend le renforcement des institutions, la mise en place d'élections équitables lorsque les conditions favorables requises sont remplies, et la mise en place d'un cadre de développement social et économique à long terme.


Cependant, ils reconnaissent que ces initiatives ne pourraient pas être effectivement réalisées avant que la situation sécuritaire ne soit prise en compte.


A cet égard, les chefs de gouvernement prennent note de l'appel par le Premier Ministre Henry pour l'assistance urgente des partenaires internationaux d'Haïti pour une courte durée une assistance à long terme pour faire face aux crises sécuritaires et humanitaires.


Les chefs de gouvernement appellent toutes les parties prenantes en Haïti à se rassembler de toute urgence en cette moment critique dans l'histoire du pays pour mettre fin à l'impasse politique prolongée dans l'intérêt du peuple du pays et choisir la nation au-dessus de l'intérêt personnel.


Les chefs de gouvernement réitèrent leur volonté de faciliter un dialogue constructif et la recherche d'un consensus entre les parties prenantes haïtiennes pour soutenir les efforts de résolution de la crise politique impasse. L'assistance proposée comprend le renforcement des institutions, la mise en place de des élections équitables lorsque les conditions favorables requises sont remplies, et la mise en place d'un cadre de développement social et économique à long terme.


Cependant, ils reconnaissent que ces initiatives ne pourraient pas être effectivement réalisées avant la la situation sécuritaire est prise en compte. A cet égard, les chefs de gouvernement prennent note de l'appel du Premier Ministre Henry pour une assistance urgente des partenaires internationaux d'Haïti pour l'aider à faire face, à court terme, aux crises sécuritaires et humanitaires. "


12 octobre, 2022

Posts récents

Voir tout

Comments


Meilleures histoires

bottom of page